jeudi 16 novembre 2017

Gambacorta Dorothée

Nom: Gambacorta Dorothée
Race: Halfelin Pieds-Légers
Naissance: 10 Marpenoth 1333
Nationnalité: Cormyrienne
Classe: Magicienne, abjuratrice
Profession: Alchimiste
Résidence: Hoonshar, visite de sa demeure
Compagnie d'aventuriers:Les fils de la Gorgone (1353 -1363) puis les Écus de Fortune
Organisation: les Ménestrels

Dorothée est née durant l'année du Gerfaut dans la ville de Wheloon, en bordure de la rivière Wyverflow. Elle passe une enfance tranquille dans la petite cité et découvre ses talents profanes à l'âge de 14 ans alors qu'elle s'amuse dans les jardins du temple de Mystra.
Après quelques années de noviciat sous la houlette de sœur Thérèse des Essarts, elle renonce à la religion pour exploiter son talent de manière plus personnelle. A 20 ans, elle se joint au groupe d'aventuriers " Les fils de la Gorgone" Elle parcourt, pendant quelques année, la Sembie, le Cormyr et les Vaux. Ses pas la conduisent jusque dans le bief de Vilhon.

Elle quitte le groupe en 1363 et rallie Valombre. Dans le célèbre village des Vaux, elle étudie sous la direction de Jazrac de Saerloun, un magicien membre de l'organisation des Ménestrels. Ce dernier lui transmet le goût de l'étude et de la recherche. Son mentor lui apprend l'art de l'alchimie, art que Dorothée maîtrise rapidement.
Durant l'année du Bâton, à la mort de Jazrac, tué alors qu'il portait secours à une autre de ses protégées (Roman les soldats de glace), Dorothée s'engage aux côtés des troupes cormyriennes dans la guerre qui les opposent aux orques. Suite à ses actions, elle est, sous l'impulsion du Père Lancelle de Chauntéa, invitée à devenir membre officiel des Ménestrels. Elle s'installe dans la cité de Honshar, à l'entrée du col du Tonnerre.



L'engagement aux côtés des Ecus de Fortune, 1369 -1370 cv

En 1369, elle se voit confier sa première véritable mission par Doust Sulbois. Elle doit se rendre dans la cité de Freeport afin de lever le mystère de la disparition des agents de l'organisation. Accompagnée par le Ménestrel Astryax Ryandor et de ses improbables compagnons Bolak, Gulgan Brisethorax et Nîrden , elle met à jour un complot yuan-tis.  Les valeureux aventuriers parviennent même à empêcher le retour de l'Indicible.
De retour au Cormyr, Astryax et Dorothée remettent, à la garde du temple de Tymora d'Arabel, l'idole du Signe Jaune, un puissant artefact permettant de contacter le redoutable Indicible.
L'année 1370 fut marquée par les attaques sur la forteresse de Khundrukar. Conformément à la Charte de la Compagnie, Dorothée et ses compagnons ont, après plusieurs tentatives, réussi à chasser les ogres, les peaux-vertes, leurs contre-maîtres duergars et enfin le dragon noir Nuiteuse, qui périt après un épique combat. Vidée de ses hostiles occupants, la Compagnie a restitué la construction à l'Empire Nain des Pics du Tonnerre qui a envoyé des troupes et nommé Bolak à la tête de la citadelle, en cours de reconstruction. Autre point important de la Charte, le Seigneur Nîrden a récupéré sa hache ancestrale.


Au cœur des plans célestes, 1371 Cv

L'année 1371 marque un tournant dans la vie de Dorothée. En effet, son engagement pour les Ménestrels se place sous le signe de l'action. Elle est officiellement mandatée par la Loge de Valombre,à laquelle elle reste affiliée après la scission de Khelben Arunsun. En compagnie de Frère Banedon et d'Astryax Ryandor, elle se rend dans le Valdague afin de venir en aide au seigneur Randal Morn. Les trois Ménestrels ont réussi a entraîné la presque totalité des Écus de Fortune dans l'aventure. L'enquête conduite par les compagnons débouche sur la découverte d'un complot de dimension épique mené par une grande prêtresse drow de Kiaransalee. Cette dernière a invoqué un puissant temple mort-vivant qui perturbe la Toile et menace l'équilibre des forces des régions des Vaux, de la Mer de Lune et du Cormyr. Lors des terribles affrontements qui se déroulent, Dorothée succombe à un puissant sortilège de mort. Son âme vole alors vers Cœur des Merveilles où la jeune halfelin découvre la vie rêvée des fidèles de Mystra.
Cependant, un miracle de rappel à la vie permet à son âme de réintégrer son corps physique. Malgré cela, elle n'assiste pas à la destruction du temple et à la défaite d'Irae T'Sarran car un sort de sphère prismatique l'a propulse dans le plan céleste d'Eau-Brillante. L'intervention divine sollicitée par Talbert de Goenoc lui permet de sortir vivante du piège mortel que représente le quartier de l'Extase, domaine de la déesse Sharess.
A son retour sur le plan matériel, elle apprend le décès de Frère Bolak et le funeste sort de Nîrden. Dorothée retourne à Honshar et reprend ses occupations d'alchimiste. Mais, les événements l'empêchent de profiter de son logis. Le Cormyr entre en guerre.


La chute du Comyr , 1372 Cv

Au printemps 1372 Cv,  Nalavarauthatoryl le Rouge, dracosire maléfique, lance son armée à l'assaut du Cormyr.  Au titre de la Charte de compagnie, elle est mobilisée dans la cité d'Arabel.
Sur place, elle est affectés au maintien de l'ordre en renfort de la milice. En effet, l'armée royale dirigée par la haute dame Myrmeen Lhal marche au nord contre la horde. Quelques jours après le départ des soldats, la ville est en proie au désordre orchestré par un séditieux qui se fait appeler le Chuchoteur Onirique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire