lundi 30 avril 2018

Les Marches d'Argent

Capitale : Lunargent.
Population: 1 090 800 (humains 40%, nains 20%, elfes 20%, demi-elfes 10%, halfelins 5%, gnomes 2%, demi-orques 2%).
Gouvernement : confédération de seigneurs dirigée par Alustriel de Lunargent.
Religions: Corellon Larethian, Heaum, Lathandre, Lurue, Mailikki, Moradin, Mystra, Oghma, Séluné, Sunie, Tymora.
Importations: armures, épices, livres, objets manufacturés, poteries, vin.
Exportations: artisanat elfique et nain, aventuriers, fourrures, métaux précieux.
Alignement: LB, NB, CB.


Lunargent est le joyau du Nord, une cité pensée comme un centre d'apprentissage. Elle symbolise la grandeur qui rayonnait autrefois de la capitale elfique de Myth Drannor. Il y a trois ans, le dirigeant de Lunargent, la Haute Dame Alustriel, tendit le bras aux dirigeants des autres places fortes humaines, elfiques et naines au nord de la Haute-Forêt, à l'ouest des Landes éternelles et au sud des grandes chaînes de montagnes. Après de longs débats, les diverses places naines, les campements humains et demi-elfes ainsi que les cités humaines décidèrent de s'allier dans le cadre d'un pacte de protection mutuelle dirigé par Alustriel. Cette dernière abandonna le trône de Lunargent afin de superviser la nouvelle confédération des Marches d'argent. Les membres actuels des Marches d'argent sont : Castelmithral, la citadelle d'Adbar, la citadelle de Felbarr, Everlund, Jalanthar, Lunargent, Mortencige, Quaervarr et Sundabar.




vendredi 27 avril 2018

Akadi, la Dame de l’Air

Déesse supérieure de l'air


Plan de résidence : Plan élémentaire de l'air
Attributions : Élémentaires de l'Air, mouvement, vitesse, créatures volantes
Adorateurs: éleveurs d'animaux, archontes élémentaires (air), rôdeurs, roublards, marins.
Alignement des prêtres: CN, LN, NM
Domaines : Air, Duperie, Illusion, Voyage
Arme de prédilection : Tourbillon des Vents (Fléau d'arme lourd)
Supérieur: Aucun
Alliés:  Aerdrië Faenya, Shaundakul
Ennemis: Grumbar

Akadi est l'incarnation élémentaire de l'Air et elle compte parmi les quatre divinités élémentaires que l'on vénère à Faerûn. A l'instar de ces dernières (exception faite de Kossuth), elle a peu d'adorateurs. De toute façon, elle ne s'intéresse guère à eux et ne daigne entendre leurs supplications que lorsqu'ils l'apaisent en brûlant de précieux encens dont les vents lui amènent les odeurs. Les prières qui lui sont adressées permettent donc d'intensifier ou de calmer les vents, d'invoquer des courants aériens favorables ou d'amener la pluie. Cependant, Akadi ne saurait lever ou dompter les pires orages, car ils font partie des attributions de Talos et d'Umberlee.

Histoire et relation

Akadi est l'un des quatre seigneurs élémentaires qui semblent évoluer en marge de l'histoire, sans jamais être affectés par le passage du temps. Elle entretient des liens avec les dieux qui s'attachent à l'élément de l'Air, parmi lesquels Aerdrië Faenya et Shaundakul, mais il ne s'agit jamais de rapports très étroits. Elle s'oppose à l'entêté et à l'inébranlable Grumbar dès que l'occasion se présente.

mardi 24 avril 2018

Le Chuchoteur Onirique 3

Le pouvoir derrière le trône

Suite à la prise du temple des chevaliers Porte-Glaive (Zone 60), Astryax, Bolak, Richard et Dorothée prennent quelques minutes pour se repose et faire le point sur l'assaut et les pertes subies. Le premier constat est que le mystérieux tiefflin est parvenu à s'enfuir, et qu'il représente toujours une grande menace pour la cité. Cependant son serviteur glabrezu, invaincu lui-aussi, a probablement quitté la cité pour faire son rapport à la Horde. Plusieurs vaillants défenseurs du Cormyr ont donné leur vie pour fermer le seuil démoniaque, mais la jeune Toréa est en vie et plusieurs membres de la Guilde du Masque d'Argent ont aussi livré bataille à leurs côté, prouvant ainsi que le lien n'est pas rompu entre l'organisation criminelle et les Écus de Fortune.
Désormais, il convient de couper la tête du serpent, à savoir le Baron Maxime de Gain qu'Astryax poursuit de sa haine. La possibilité que l'homme soit innocent au complot ne peut être entendu au vu des morts subies et de la personnalité du sombre baron.

25 Mirtul 1372 Cv

Portes de Calantar (Zone 18) - 10 h

Alors qu'ils se dirigent vers la Porte de Calantar, au sud de la cité, un calme surnaturel règne sur Arabel comme si la cité retenait son souffle. Les rues sont désertes et aucune patrouille démoniaque n'interrompt la progression des Écus de Fortune jusqu'à leur arrivée à destination.
A leur grand dam, les portes sont closes et toujours gardées par les sbires maléfiques de la Horde. Quelques miliciens semblent terrifiés et incapables d'agir alors qu'à l'extérieur raisonnent les appels d'un officier cormyrien. En tout cas, il est clair que Doust n'a pas choisi cette porte pour lancer son attaque. Qu'il en soit ainsi, Richard et ses compagnons feront le job.

Hors les murs, il est clair que l'armée de renfort se prépare à lancer un assaut sur les murailles, les portes ne s'ouvrant pas suite aux sommations des officiers de la couronne. Les héros décident de forcer l'ouverture. Astryax donne le signal de l'action en criant sa fidélité à la Couronne, et en ordonnant aux miliciens en poste d'ouvrir les portes de Calantar. Les créatures maléfiques, bar-lguras  et barghest, réagissent immédiatement avec toute la brutalité propre à leur nature. Cependant le combat tourne rapidement à l'avantage des Écus de Fortune, désormais rompus aux tactiques de leurs adversaires. Quelques minutes plus tard, l’étendard royal flotte sur la porte de Calantar qui s'ouvre pour laisser entrer un escadron de Dragons Pourpres.



La colonne remonte triomphalement la rue principale en direction du palais et de la citadelle.  Les Écus de Fortune et les troupes royales font jonction avec celles qui se sont emparées de la Porte des Géants. Le Général Stirling, le mage de guerre Barral Ventel, Doust Sulwood ainsi que plusieurs autres officiers et nobles se tiennent sur la place qui fait face au palais (Zone 2) et à la citadelle (Zone 1).  Les troupes royales ont repris le contrôle de l'imposante place forte mais un cordon de dragons pourpres entoure le palais. Le Baron Maxime de Gain s'y trouverait en compagnie de la comtesse Florianne de Bonfils, de Daramos Lauthyr, ainsi que le baron De BeauCerf, ami et allié d'Astryax.


lundi 16 avril 2018

Royaume de Sembie

Informations générales

Capitale : Ordulin.
Population : 1 462 400 (humains 96%, halfelins 3%).
Gouvernement : ploutocratie (conseil de marchands à la tête duquel se trouve un maître élu).
Religions : Azouth, Deneir, Lathandre, Loviatar, Mystra, Shar, Sunie, Tymora, Waukeen.
Exportations : tout ce qu'il est possible de vendre à autrui.
Importations : tout ce qu'il est possible d'acheter à autrui (armes, bétail, livres, nourriture, poteries, sauces épicées, soie, vin)

Le royaume de Sembie est un riche pays marchand situé à l'est du Cormyr, sur la rive occidentale de la Mer des Étoiles Déchues. Plaines fertiles et collines basses composent la majeure partie du paysage qui, associés à un climat tempérée, lui assure une agriculture florissante. Le tissu urbain dominées par une poignée de grandes villes prospères. C'est une nation organisée qui pourra sans doute un jour rivaliser avec les vieux royaumes du sud et de l'est. Elle est déjà l'une des puissances dominantes de la région, ce qui rend ses voisins (et tout particulièrement les Vaux) très nerveux. La Sembie abrite des fermes très productives, des ports débordants d'activité et des fabricants de tissus talentueux, ainsi qu'une armée vigilante qui s'assure que toutes ces choses demeurent en l'état. Ses armes sont le Corbeau et l'Argent. Le premier représente Rauthauvyr le Corbeau, fondateur du royaume, qui ne régna jamais sur la Sembie mais commanda les armées de celle-ci pour le compte de ses dirigeants marchands. Les Pièces d'Argent symbolisent la richesse matérielle du royaume.

Histoire

Le royaume de Sembie fut fondé par des humains originaires du sud, venus s'installer au bord de la Mer des Étoiles Déchues à cause des grandes quantités de bois d'iliyr que l'on pouvait y trouver, celui-ci étant très prisé dans la construction navale. Les bûcherons se mirent à défricher peu à peu les forêts environnantes, et ne tardèrent pas à s'opposer violemment aux elfes, qui craignaient de voir la totalité de leurs bois dévastés. Et c'est certainement ce qui serait arrivé si les troupes mercenaires rassemblées à la hâte par les immigrants avaient vaincu les elfes; mais ces derniers leur infligèrent une cuisante défaite lors de la bataille des Flèches Chantantes (884 CV). Après quoi, ils tuèrent les humains qui s'aventuraient au nord du fleuve Ashaba et du Lac Sembre, ou les forcèrent à rebrousser chemin. Mais la bataille des Flèches Chantantes avait convaincu le distant royaume de Chondath d'abandonner ses avant-postes dans la région, ce qui permit aux immigrants d'établir leur indépendance sous la forme d'un ensemble de cités états rivales ressemblant à celles de la Mer de Lune ou du Vaste d'aujourd'hui.

C'est à peu près à cette période que furent découvert les richesses minérales de la Mer de Lune et la Sembie souhaita établir une route marchande coupant à travers les bois elfiques afin d'accéder à ces ressources. Les visées sembiennes faisaient peser une menace réelle sur les terres de la Cour elfiques et les incidents frontaliers se multipliaient entre les communautés elfiques et humaines . Pour parer à la menace, Rauthauvyr unifia les cités-États, et insista pour que le royaume entretienne une armée permanente. Il s'occupa de l'entraînement de celle-ci en la faisant patrouiller le long des frontières et en la chargeant de l'entretien des routes. C'est à cette époque (913 CV) que la Sembie devint une véritable nation. Le Corbeau se rendit alors à la Cour Elfique en tant qu'envoyé de son royaume, et demanda aux anciens du Conseil Elfique d'autoriser l'ouverture d'une route reliant le nord de la Sembie aux rivages de la Mer de Lune (la route précédente avait été détruite durant le conflit, et était maintenant envahie par la végétation).

Le Corbeau proposa aux elfes de déterminer eux-mêmes le tracé de la route en question, et d'ouvrir celle-ci en collaboration avec les Sembiens. Il leur assura également que ces derniers ne défricheraient pas les forêts pour y bâtir des cités. Bien que les elfes aient d'ores et déjà conclu des arrangements similaires  avec  les Hommes des Vaux et n'aient rencontré aucune difficulté avec les habitants du Valvélar (Aujourd'hui Valherse), ils refusèrent, n'ayant ni l'envie ni le besoins de voir une telle route se construire. Le Corbeau menaça alors d'exterminer toutes les communautés elfiques isolés d'Arnothoï, dernier bastion elfe de Sembie, si la Cour Elfique ne coopérait pas. Dans le cas contraire, il s'engageait à respecter les elfes d'Arnothoï et à leur accorder droit de libre circulation dans le royaume de Sembie. Face à la menace, les elfes acceptèrent  et c'est ainsi que l'avenir financier de la Sembie se trouva assuré.

Montéloy, sur les rives de la Mer de Lune, devint un terrain de rencontre commercial entre les humains et les elfes, tout comme Arbre d'Elfe. Au fil des ans, les elfes d'Arnothoï remontèrent vers le nord pour rejoindre les leurs ou partirent en quête de l'Éternelle -Rencontre ; et ce bois disparut graduellement. La route tracée par les elfes passait à la base de la Pierre Levée afin de rappeler aux humains l'existence de tractations préalables et moins hostiles entres elfes et humains.

Dès lors, la Sembie s'enrichit sous la direction de marchands , tels Saer (qui donna son nom à Saerloune) et Selgar (qui fut enterré à Chancelgonte, laquelle devint par la suite Selgonte). Avant de mourir, Rauthauvyr le Corbeau veilla à ce que ces marchands mettent en place un conseil d'anciens qui les seconderait et s'assurerait qu'aucun d'entre eux ne puisse régner par la force des armes. Puis, cet homme habile qui avait créé une nation, désormais à demi-aveugle, s'enfonça vers le nord dans les Bois Elfiques et disparut. Nul ne sait ce qui lui est arrivé ni où repose sa dépouille, hormis peut être quelques très vieux elfes.

jeudi 12 avril 2018

Les îles Moonshae

Capitale: Caer Callidyrr
Population: 680 400 (humains 89%, halfelins 4%, elfes 3%, nains 1%, demi-elfes 1%)
Gouvernement: monarchie
Religions: Chauntéa (sous l'aspect de la Terre-Mère) pour le Ppeuple, Tempus pour les nordiques.
Importations: charbon, chevaux, minerai, objets magiques mineurs, parchemin, soie
Exportations: armes, armures, bois
Alignement: NB, N, NM

Les îles Sélénae (Moonshae en Vo) sont un groupe d'îles rocheuses enveloppé par les brumes, recouvert par des bois touffus et composé de marécages et de montagnes élevées sur lesquelles vivent de nombreux animaux ainsi que deux races d'humains qui-se les partagent. La partie nord des îles est dirigée par des marins nordiques qui descendent des pillards de Ruathym. Une race humaine aux cheveux et à la peau sombres, le Ppeuple, vit sur les îles depuis très longtemps et contrôle la partie sud. Le Ppeuple prospère dans une dizaine de petits royaumes dirigés par une Haute Reine.

Les nordiques et le Ppeuple passaient autrefois leur temps à s'attaquer, en particulier à cause de la tendance au pillage sanguinaire des nordiques, L'ascension du Haut Roi Tristan Kendrick permit d'unifier les deux peuples des îles Sélénae. La fille de Tristan, la Haute Reine Alicia, a réussi à conserver son royaume en dépit des guerres intestines opposant les petits seigneurs. En comparaison des nations du continent de Faerûn, les îles Sélénae ont vécu plusieurs décennies de paix relative.




lundi 9 avril 2018

L'Outreterre

L'Outreterre est un réseau de tunnels, de cavernes, de mers et de cours d'eau souterrains qui s'étend sous la surface du monde entier. Quoique dépourvu de la lumière du soleil, la vie n'y est pas moins présente et elle abrite une diversité vertigineuse de créatures, depuis les impitoyables drows aux monstres carnivores.

Les tunnels d'Outreterre s'étendent sur des kilomètres, donnant parfois sur des cavernes si grandes qu'elles pourraient contenir une ville entière, ce qui arrive parfois.

L'Outre-terre est divisée en 3 niveaux. L'Outreterre Haute est la portion la plus proche de la surface et ses habitants ont a beaucoup d'interactions avec le monde du dehors. Les habitants de l'Outreterre du Milieu ne considère souvent la surface que comme une  réserve d'esclaves. Quant aux créatures qui hantent l'Outreterre Basse,  la surface n'est souvent qu'un lieu mythique peuplé de créatures étranges.



Les strates d'outreterre

Outreterre Haute

L'Outreterre Haute, qui s'étend sur les 5 premiers kilomètres, est une région que se partagent les chitines, les drows, les nains, les géants, toutes sortes de gobelinoïdes, des orques, des svirfnebelins et des rats-garous. Là, les races de la surface  se mêlent à ceux qui vivent dans l'obscurité et, ceux de l'Outreterre du Milieu remontent régulièrement pour commercer où mener des raids.

Les biens de la surface les plus importés dans l'Outreterre Haute sont assurément les esclaves. Les maléfiques habitants de l'Outreterre Haute, qui pratiquent la traite des esclaves, conduisent fréquemment des raids vers la surface afin de capturer de nouveaux esclaves, qu'ils utilisent aussi bien comme main-d'œuvre que comme nourriture. Ils font aussi du commerce afin de se fournir en textile, céréales, fruits et armement. En échange, ils exportent des minerais, des métaux ouvrés, des gemmes et des plantes originaires de l'Outreterre.

Voyager dans l'Outreterre Haute est une tâche relativement facile. En effet, des millénaires d'érosion naturelle, d'activité volcanique, conjugués à l'action des monstres fouisseurs et des diverses races, ont développé des milliers de galeries, de passages, etc. L'eau, vitale à la vie, n'est pas rare dans cette partie de l'outreterre. On y trouve des lacs, des rivières et des zones de ruissellement. Cependant, ses oasis sont souvent le terrain de chasse de créatures redoutables.

Outreterre du  Milieu

Les plus grandes cités des drows et des gnomes des profondeurs se situent sur cette strate, entre 5 et 15 km sous la surface. Les communautés établies dans l'Outreterre du Milieu envoient souvent des caravanes marchandes ou des expéditions militaires vers le Monde d'en Haut ou, tout du moins, jusqu'aux principaux lieux d'échange de l'Outreterre Haute, tel que Menzoberranzan, Ooltul et Sizth Morcane. Les voyageurs en provenance de la surface sont rares et ont tendance à être considérés comme des esclaves ou de la nourriture potentiels. On achemine essentiellement des produits de luxe par caravane, d'où l'obligation de cultiver sur place les produits de première nécessité.

Voyager dans l'Outreterre du Milieu s'avère parfois difficile. En effet, il est souvent impossible de se rendre d'un endroit à un autre parce qu'aucun tunnel ou souterrain ne mène dans la bonne direction. Pour surmonter ce problème, bon nombre de races résidant à cette profondeur ont développé l'art de construire des portails magiques.

Outreterre Basse

A plus de 15 km sous la surface s'étendent les franges les plus dangereuses et étranges de l'Outreterre, des régions où même les drows s'aventurent rarement. Il y a plus de culs-de-sacs et de grottes isolées dans l'Outreterre Basse, et la Faerzress y est plus puissante, répandant ses effets sur des étendues toujours plus vastes à mesure qu'on descend. Les frontières entre les plans sont parfois minces dans l'Outreterre, certains tunnels débouchant sur les Enfers, les Abysses, le Plan des Ombres et d'autres domaines maléfiques.




Particularités remarquables de l'Outreterre

La Faerzress

Cette radiation magique, vestige d'une oeuvre de haute magie noire, est répartie aléatoirement dans toute l'Outreterre. Elle interagit avec les sorts et les effets magiques de manière souvent imprévisible, mais c'est sur la divination, la téléportation et la plupart des autres formes de voyages magiques que son influence est la plus néfaste.
La Faerzress peut prendre toutes sortes de formes, depuis un tas de roche phosphorescent jusqu'à un changement de température pratiquement indétectable.

Les nodes telluriens

Les nodes telluriens sont de précieuses sources de magie brute issues du coeur même de Toril. Le flux magique se dirige vers un point central indiscernable au milieu du paysage. Ces nodes sont donc d'une valeur inestimable. Des cités entières et de citadelles ont été bâties autours de nodes telluriens pour en capter l'énergie magique.

Les nodes telluriens ne se soucient guère des limites des tunnels, des veines de minerai, des espaces ou de la roche. Certains reposent dans de grandes cavernes, alors que d'autres sont totalement immergés dans la roche et .la terre. Un bout d'un node peut fort bien se situer dans un tunnel ou une caverne, alors que le reste se prolongera dans la paroi. Certains nodes telluriens s'étendent partiellement, voire dans leur totalité, en surface.

Les nodes produisent parfois des effets aléatoires, provoquant par exemple des tremblements de terre localisés ou conférant un effet de peau de pierre aux créatures proches. De plus, les nodes telluriens abritent certains sorts et offrent la puissance de ceux-ci à ceux qui saisissent les tenants et les aboutissants de la magie des nodes.

Au cours des dernières décennies, les nombreux efforts déployés par les mages drows ont permis de créer un réseau de portails liés à des nodes telluriens qui ignorent les effets de la Faerzress.


Références

  • Cordell, Ed Greenwood, Chris Sims (2002).Royaumes Oubliés (Les) , Wizards of the Coast. ISBN 2-84785-004-X.
  • Bruce R. Cordell, Ed Greenwood, Chris Sims (2008). Royaumes Oubliés (Les) , Wizards of the Coast. ISBN 2-84785-004-X.
  • Ed Greenwood, Sean K. Reynolds, Skip Williams, Rob Heinsoo (June 2001). Forgotten Realms Campaign Setting 3rd edition, Wizards of the Coast. ISBN 0-7869-1836-5
  • Bruce R. Cordell, Gwendolyn F. M. Kestrel, Jeff Quick, (2004). Outreterre (L') , Wizards of the Coast. ISBN 2-84785-048-1.
  • Mon ancien site: Outreterre

jeudi 5 avril 2018

Bakar, Maître Dragonnier

Race: humain
Nationalité: illuskien
Alignement: chaotique bon
Classe de personnage: ensorceleur
Titre: Dragonnier
Résidence: inconnue
Organisation: la Guilde des Dragonniers

Bakar est un homme au visage fin et gracieux. Une mèche tressée teinte de rouge jaillit de sa chevelure noire. Il aime à porter des vêtements de couleurs vives, bouffants et un peu extravagants. Un œil avisé notera qu'une armure légère est sans doute dissimulée sous tout ce tissu. Sa ceinture brille d'une belle épée courte ouvragée et d'une dague appartement visiblement au même ensemble. Un lourd pendentif d'or représentant une tête de dragon pend autours de son cou.

Bakar est un membre de la Guilde des Dragonniers et se présente comme tel. Comme les autres membres de la Guilde, c'est un aventurier d'exception, un personnage étrange et un peu secret qui pose un drôle de regard sur les autres. Lors d'une négociation dans le cadre d'un contrat, il pose de nombreuses questions aux clients sans jamais rien dévoiler de la Guilde, de ses membres ou de lui-même.

Versé dans les arts profanes, il a pour compagnon un petit singe répondant au nom de Rudy qu'il a ramené des jungles de Chult.

Référence

  • Guillaume Chapuisat, Olivier Durand, Eric Nieudan (avril 2001), Guerre des Ombres (La), Oriflam, EAN/ISBN : 2-914536-02-X

dimanche 1 avril 2018

Clangeddin Silverbeard

Seigneur des Haches Jumelles, Dieu intermédiaire


Plan de résidence : Foyer des Nains
Attributions : Batailles, guerre, vaillance, bravoure, honneur au combat.
Domaine : Bien, Force, Guerre, Loi, Nains
Adorateurs: Barbares, protecteurs nains, nains, guerriers, moines, paladins, soldats, stratèges, tacticiens, hommes d'armes.
Arme de prédilection : Hache d'arme
Alignement des prêtres: LB, LN, NB
Supérieur: Moradin
Alliés:  Arvoreen, Cyrrollalee, Heaum, panthéon gnome (Sauf Urdlen), le Morndinsamman (sauf Abbathor) Tempus, Torm, Tyr, la Cavalière Rouge.
Ennemis: Abbathor, Garagos, Laduguer, Duerra des Abîmes,Urdlen, Thrym, Surtr, les panthéons goblinoïde et orque.
Sphères majeures: Générale, Combat, Garde, Guerre, Loi, Protection, Solaire.
Sphères mineures: Charme, Création, Divination, Elémentaire (Terre), Soins, Nécromancie, Voyage.


Partout où les nains partent au combat, raisonnent les hymnes de Clangeddin Barbedargent. Les nains qui sont des combattants, que ce soit par choix ou par profession, honorent le Seigneur des Haches Jumelles, prônant l'honneur dans la bataille, la maîtrise dans l'entraînement et la sagesse dans la guerre. Clangeddin Barbedargent ne refuse jamais un défi, ne se rend jamais, ne fuit jamais même si tout semble perdu. Il hait particulièrement les géants, et le don des nains à pouvoir les battre serait un don de sa part. S'il est populaire parmi les communautés naines, les suivants de Clangeddin Barbedargent sont mal vu parmi les autres races, les voyant juste comme des bersekers assoiffés de sang.
Clangeddin Barbedargent est allié avec tous les autres dieux nains, sauf Abbathor avec qui il a eu une profonde dispute. Il adore Haela, et la voit comme une fille. Parmi les autres panthéons, il est allié avec Tyr, Torm, Arvoreen, la Cavalière Rouge et Gaerdal Maindefer. Pour lui, un bon dieu géant est un dieu géant mort. Chose qu'il essaie assez souvent de mettre en pratique, pour l'instant sans succès.